Lawfare : le cas Correa
Lire la vidéo
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Lawfare : le cas Correa

El documental LAWFARE El caso Ecuador, evidencia la estrategia sistemática empleada por el estado ecuatoriano para perseguir y proscribir políticamente a dirigentes y ciudadanos opositores al régimen. Esta obra audiovisual espera generar una reflexión profunda en la sociedad ecuatoriana. Proscribir políticamente no debe ser una prioridad del estado, cuando sus ciudadanos claman por sus vidas. El lawfare no para. Aquí el documental completo. Con la dirección documental de Mario Cornejo Una película documental de MC Productions NJ en co-producción con Linea Dura y F-Records.

La sortie du film documentaire "Lawfare: el caso Ecuador" (Lawfare : le cas de l'Equateur") date du 24 mai 2020. Réalisateur : Mario Cornejo Durée : 1h10 Langues : espagnol, français et anglais à venir

Après « lawfare : le cas Mélenchon », film documentaire sur la persécution judiciaire dont a été victime Jean-Luc Mélenchon en France, voici un nouveau documentaire qui décrit précisément l’acharnement judiciaire, en violation du droit, dont est victime Rafael Correa, ancien Président de l’Equateur.

Réalisé par Mario Cornejo et produit par MC Productions NJ en co-production avec Linea Dura y F-Records, « lawfare: el caso Ecuador » nous décrypte l’engrenage fou d’un régime totalement soumis aux politiques d’austérité du FMI, qui tente par tous les moyens de salir et effacer la période de la révolution citoyenne en Équateur.

Le lawfare cause des dégâts considérables partout où il est mis en oeuvre par des régimes libéraux autoritaires. Ce fut le cas terrible au Brésil contre Lula, l’ancien président, en Argentine, contre Cristina Kirchner, en France contre Jean-Luc Mélenchon ou encore en Espagne, contre Pablo Iglesias.

Rafael Correa a été contraint à l’exil en Belgique, ses proches, Ricardo Patino, ancien Ministre des affaires étrangère de la révolution citoyenne vit en exil au Mexique avec d’autres anciens ministres comme René Ramirez.

Fausses accusations, emprisonnements arbitraires, mises en scène médiatiques et fake news, violation des droits de la défense… sont autant de caractéristiques du lawfare visant à empêcher le retour de Rafael Correa dans son pays.

Lenin Moreno, l’actuel président, qui a déserté pendant la crise du Coronavirus et abandonné les équatoriens à leur propre sort, est rejeté par les citoyens. L’oligarchie équatorienne ne peut plus compté sur lui pour garder le pouvoir en 2021 lorsque l’élection présidentielle aura lieu. Aussi, craignant par dessus tout le retour de Rafael Correa, elle instrumentalise la justice pour arrêter les opposants, les empêcher de se rentrer au pays.

Dans les dossiers