l'article

🔴 La Turquie se retire de la convention d’Istanbul

En Turquie, Erdogan ait fait sortir le pays de la convention d'Istanbul protégeant les femmes contre les violences domestiques. Le choix de se retirer de ce traité signé en 2011 s'inscrit dans une logique plus large qui est celle de la répression des mouvements féministes.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

La Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique a été signée en 2011. Elle donne suite à des questionnements qui remontent aux années 1990 concernant la lutte contre les violences faites aux femmes, y compris au sein du foyer. Elle était signée jusqu’au départ de la Turquie par 45 pays et l’Union européenne.

En Turquie, la répression des mouvements féministes est de plus en plus forte et le nombre de féminicides augmente. Le retrait de cette convention était prévisible puisqu’Erdogan avait fait des menaces en ce sens depuis plusieurs mois. Cette décision est tombée sans qu’elle n’ait été discutée avec le Parlement.

https://twitter.com/KurdistanAu/status/1373324986535063554?s=20

Des militantes avaient été arrêtées suite aux manifestations du 8 mars, la journée internationale pour les droits des femmes. La décision de quitter la convention d’Istanbul a donné lieu à des manifestations dans le pays.

En ce moment sur Le Monde en Commun

Les vidéos