Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Guillaume Long : « Équateur, Amérique latine : le retour de la gauche ? »

Dans cette vidéo publiée sur la chaîne YouTube de Pascal Boniface, directeur de l'Institut de relations internationales et stratégiques, l'ancien ministre des Affaires étrangères d'Équateur revient sur la situation politique équatorienne à l'issue du scrutin présidentiel : marque-t-il le retour de la gauche dans ce pays ?

« L’Équateur vit actuellement une séquence électorale mouvementée. Le premier tour des élections présidentielles a eu lieu le 7 février dernier. 3 candidats se détachent : Arauz, héritier de l’ancien président de gauche Rafael Correa, a réuni plus de 30 % des voix, devant le candidat de la droite (très) conservatrice, Guillermo Lasso qui obtient 19.7% devant le candidat du mouvement indigéniste Yaku Perez, qui obtient 19.4% des voix et qui dénonce une situation de fraude. Il obtient en ce sens le soutien d’une partie des conservateurs équatoriens pour tenter de barrer la route au candidat corréiste. Une insécurité électorale pèse donc sur l’Equateur, mais le retour du corréisme au pouvoir semble probable à compter du 11 avril, après un interlude pro Trump et néo-libéral sous Lénine Moreno. L’Équateur viendrait alors confirmer la tendance du retour de la gauche à la tête des gouvernements latino-américains, comme une manière de réhabiliter les mouvements progressistes dans la région, qui ont souvent été éloignés du pouvoir dans des circonstances politiques et économiques compliquées. Dans cet entretien, Pascal Boniface fait le point avec Guillaume Long, ancien ministre des Affaires étrangères de Rafael Correa. »

Dans les dossiers