l'article

Des années d’impérialisme, pour quel résultat ?

Les ONG se sont récemment alarmées du nombre d'enfants en détention à la frontière américaine. Le sujet des demandeurs d'asile ainsi que celui des migrants est également un sujet brûlant. Dans une interview donnée sur CNN, un élu démocrate Jamaal Bowman, est revenu sur les raisons de ces flux : l'impérialisme est mu par la défense d'intérêts capitalistes et a déstabilisé des zones entières au Sud des États-Unis.

Cet article a été publié par Jenna McGuire sur Common Dreams, le 29 mars 2021

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Jamaal Bowman, membre démocrate du Congrès de New York, a participé à l’émission Inside Politics de CNN dimanche soir et a déclaré que des décennies d’impérialisme américain et d’intérêts capitalistes en Amérique centrale sont en grande partie responsables des personnes qui demandent actuellement l’asile à la frontière sud du pays.

M. Bowman a souligné que les États-Unis doivent donner la priorité à l’amélioration des ressources, de la sécurité et du logement des personnes qui demandent actuellement l’asile, tout en s’engageant à reconstruire les communautés que les États-Unis ont contribué à détruire au Guatemala, au Salvador, au Honduras, au Nicaragua et ailleurs.

« Nous voulions leurs terres et leurs ressources naturelles, et nous nous sommes engagés dans des coups d’État et d’autres comportements dans ces régions afin d’y parvenir. Maintenant, nous devons réparer nos torts. » -Rep. Jamaal Bowman (D-N.Y.)


« Nous devons avoir une conversation honnête sur l’immigration », a-t-il déclaré à l’animatrice Abby Phillip. « Nous avons perturbé les systèmes politiques, sociaux et économiques en Amérique centrale pendant plus d’un siècle, à cause de nos intérêts capitalistes personnels. »

Vous pouvez retrouver l’article en intégralité sur Common Dreams

En ce moment sur Le Monde en Commun

Les vidéos