France

Tous les articles

Après l'horreur, le temps des hommages, du recueillement mais aussi de la solidarité et de la fraternité. Suite à l'attaque terroriste islamiste du 29 octobre 2020, les messages de soutien adressés aux Françaises et aux Français ont afflué en nombre depuis l'étranger. Des messages essentiels après plusieurs attentats en deux semaines et à l'heure d'un campagne anti-France internationale menée par des mouvements islamistes radicaux.
Depuis l’assassinat du professeur d’histoire-géographie Samuel Paty par un terroriste islamiste, les « complices » sont désignés. Ce sont les «islamo-gauchistes », qui seraient principalement incarnés dans le champ politique par la France insoumise. A ce titre le président de son groupe parlementaire, Jean-Luc Mélenchon, a été traité de « collabo » par deux députés de la majorité, en séance, lors de son intervention solennelle appelant à l’unité du pays après ce meurtre abject. Au-delà de l’Assemblée, dans les medias, tout un petit monde politico-médiatique répète en boucle le même mantra : « c’est la faute aux islamo-gauchistes » érigés en cibles.
Pendant plusieurs mois, la répression s'est accrue graduellement à chaque nouvel acte des gilets jaunes : les nasses, le gazage puis les arrestations préventives, les mains arrachées, les vies détruites. Ces actes systématiquement justifiés par le pouvoir macroniste, les médias mainstream ont été remis en cause par de nombreuses organisations, institutions, de la gauche, au défenseur des droits aux organisations de défense des droits de l'Homme. L'enquête d'Amnesty, forte de 18 mois de travail revient sur l'arbitraire des arrestations, c'est-à-dire la judiciarisation de la répression des militants dans le cadre du lawfare.
Le concept de « créolisation » a été forgé par le philosophe français Édouard Glissant. Originaire des Antilles françaises, il a été engagé dans les luttes contre le racisme et contre la colonisation. La créolisation a été remise à l’ordre du jour par Jean-Luc Mélenchon le 22 septembre 2020 à l’occasion de l’anniversaire de la naissance de la 1ère République. Le député français dans un discours sur la République tenait à répondre aux thèses de l’extrême droite sur le séparatisme ou le grand remplacement.
Au moment du procès de l’attentat contre Charlie Hebdo et des débats lancés par le gouvernement sur le « séparatisme » ou encore l’« ensauvagement », Le Monde en Commun s’est entretenu avec François Thuillier, auteur de La Révolution antiterroriste - ce que le terrorisme a fait de nous, et du tout récent Homo Terrorismus (tous deux aux éditions Temps Présent).
On compte plus de 4 millions de ménages qui ont recours à l'aide alimentaire en France. Ce chiffre impressionnant dans un pays aussi riche, va encore s'aggraver avec l'augmentation du chômage et le saccage des droits sociaux par le gouvernement néolibéral d'Emmanuel Macron. Le système d'aide alimentaire français repose sur les associations qui collectent des dons de denrées alimentaires. Ainsi, le Fond européen d'aide aux plus démunis récupère des invendus de la grande distribution : la qualité, l'équilibre nutritionnel, mais aussi la distribution et l'accès à ces aides, sont autant de problèmes que la puissance publique a du mal à traiter.

Par format

Par date

Par dossiers