dossier

La fin du libéralisme

Le Monde en commun publie des articles et contenus audiovisuels accessibles dans 3 langues : français, anglais, et espagnol. L’objectif est de rendre accessible tous les contenus au plus large public. Pour cela, la langue ne doit pas être un obstacle.

Nous sommes en train de constituer un groupe de volontaires qui se chargeront de traduire l’ensemble des contenus afin de les présenter dans au moins trois langues (français, anglais, espagnol).

Si vous souhaitez rejoindre le groupe, merci de nous adresser un mail à contact@lemondeencommun.info

Texte de référence à venir…

les articles du dossier

Le Monde en Commun
Souvent méconnu, plus souvent encore caricaturé, le COMECON était une organisation internationale regroupant des régimes dits socialistes. Ce « Conseil d’assistance économique mutuelle » représentait une tentative d’intégration économique entre États d’un même bloc, de manière finalement semblable à l’intégration européenne. Simon Godard, historien à Sciences Po Grenoble, a étudié l’histoire de cette organisation, née en 1949 et dissoute en 1991, il y a trente ans. Dans son ouvrage "Le laboratoire de l’internationalisme : le CAEM et la construction du bloc socialiste" (Presses de Sciences Po, 2021), il montre la complexité de cette institution bureaucratique, animée par des individus qui croyaient en une Europe socialiste. Leur rêve s’effondre en 1991 avec l’échec final de cette organisation, à la fois très éclatée (de Cuba à la Mongolie) et largement tournée vers les experts plutôt que les populations. Autant d’enjeux qui permettent de penser les organisations internationales actuelles. Hadrien Clouet s'est entretenu avec Simon Godard.
La célébration de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté remonte au 17 octobre 1987. Ce jour-là, cent mille personnes de tous horizons se sont rassemblés pour rendre hommage aux victimes de l'extrême pauvreté, de la violence et de la faim à Paris sur le Parvis des droits de l'homme et des libertés, là où l’Assemblée générale des Nations Unies adopta en 1948 la Déclaration universelle des droits de l'homme.
L’Insoumission
Victoire des insoumis à Bruxelles ! Le Parlement européen reconnait que le statut « indépendant » d’Uber & Deliveroo c’est du fake. Leurs salariés doivent donc avoir accès aux congés payés et à la protection sociale. Une victoire arrachée par Leïla Chaibi, l’eurodéputée insoumise de combat, en guerre contre l’ubérisation. Les lobbyistes échouent cette fois-ci à rentrer par la porte des institutions européennes. Alors Macron, a décidé de leur ouvrir grand les fenêtres du Parlement français ! Nous ne les laisserons pas faire.