Mathilde Panot

Tous les articles

Ce qui s'est passé en Bolivie entre octobre 2019 et novembre 2020 est un moment intense de l'histoire du continent sud-américain. C'est aussi, pour le reste du monde, une leçon ou des leçons qu'il faut apprendre. Le Monde en commun publie cette chronique de la députée Mathilde Panot, celle "qui n'a peur de rien" comme le dit Jean-Luc Mélenchon. Avant la Bolivie, elle a voyagé en Algérie, en Turquie aussi, où chaque fois, sa présence a beaucoup "énervé" les autorités. Elle veut "revenir ici sur mon déplacement en Bolivie du 4 au 12 novembre 2020, car c’est peut-être la seule lecture que vous aurez à ce sujet".

Par format

Par date

Par dossiers