l'article

🔴 Au Maroc, une enseignante condamnée pour avoir soutenu le hirak

Au Maroc, une enseignante a été condamnée à deux mois de prison avec sursis pour avoir partagé une vidéo de soutien aux détenus politique du Hirak.

Cet article a été publié par la rédaction de Yabiladi, le 2 février 2021

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

L’enseignante Fadila Makhloufi a été condamnée, cette semaine, à deux mois de prison assorti d’une amende de 500 DH. Le tribunal de première instance de Tinghir l’a accusée d’«organisation de rassemblement non autorisé» et d’«incitation à commettre un crime en utilisant des supports électroniques». Dans les faits, la militante avait partagé la vidéo d’un sit-in tenu dans sa ville, en soutien aux manifestants du Hirak du Rif incarcérés.

Dans cette vidéo enregistrée en 2018 et supprimée depuis de la page Facebook de l’enseignante, cette dernière est apparue dans le rassemblement, déclarant devant la caméra son soutien au détenu et journaliste Hamid El Mahdaoui. Avocat au barreau de Marrakech, son avocat Me Brahim Minore a déclaré à Hespress que sa cliente a été inculpée car la police judiciaire a considéré que le contenu de cette séquence ne représentait pas une expression de solidarité aux détenus mais une incitation à commettre un crime, décidant ainsi de la présenter devant le procureur de Tinghir.

Source : Yabiladi

En ce moment sur Le Monde en Commun

Les vidéos