dossier

La présidentielle française vue de l’étranger

Nous vous invitons à suivre ce dossier qui relatera la perception dans le monde de la campagne présidentielle en France. La campagne trouvera son épilogue les 10 et 24 avril 2022.

l'article

Vu de Colombie : Un accord qui rebat les cartes

« Avec 30 % des voix à la présidentielle, la gauche unie peut espérer l’obtention d’un poids important à l’Assemblée nationale. » El Espectador relaye l’information de l’accord entre les écologistes et La France insoumise. Le quotidien colombien y voit un signe de bon augure pour les législatives de juin. L’article a été publié sous le titre « Un accord historique pour la gauche française rebat les cartes avant les élections ».

Ajoutez votre titre ici

À l’occasion des marches pour la journée internationale des travailleurs et des travailleuses, la gauche française a adopté un accord historique pour les législatives. En cette année électorale, elles auront lieu le 12 juin dans ce qui est également surnommé « le troisième tour ». La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon, ex-candidat présidentiel, va former une coalition avec les Verts. Le résultat d’une intense journée de négociations.

« L’espoir d’une nouvelle majorité est là » selon Bruno Bernard, président des écologistes dans la métropole lyonnaise.

L’accord, selon le communiqué des écologistes, dispose de trois axes principaux : l’obtention d’une majorité aux dépends d’Emmanuel Macron à l’Assemblée nationale pour éviter qu’il ne poursuive « sa politique injuste et brutale » ; la lutte pour une planification écologique réelle et sociale ; la réunion de personnalités du monde syndical, culturel et intellectuel de façon pluraliste pour construire un programme après les élections.

« Pour que cet accord soit efficace et pour répondre à l’immense attente de nos concitoyen·nes, nous nous donnons tous les moyens pour que les discussions entamées avec les autres forces aboutissent. En finalisant cet élargissement au plus vite, nous pourrions tenir un événement commun de lancement le samedi 7 mai », ajoute le communiqué des Verts.

Mélenchon, qui a obtenu 21,95 % des voix au premier tour de la présidentielle, avait demandé à ce que les négociations entre partis accélèrent. Il avait reconnu que le temps commençait à manquer. « Si les discussions ne finissent pas cette nuit, elles ne termineront jamais. Nous sommes à quelques millimètres de nous entendre » avait-il annoncé au début du traditionnel défilé du 1er mai à Paris.

Mais les alliances ne s’arrêtent pas là : lundi 2 mai, les négociations avec La France insoumise continueront avec le Parti socialiste, une délégation du Parti communiste et le Nouveau parti anticapitaliste (NPA). Cette puissante coalition allant du centre-gauche à la gauche radicale, impensable il y a quelques semaines, est la première coalition nationale de gauche depuis des décennies et ouvre la voie à l’obtention d’une majorité aux législatives.

Pour accéder à l’article original d’El Espectador

la revue de presse en direct

Dans le même dossier

Les vidéos